LE Grand serigne de Dakar repond à Ousmane Sonko qui a déclaré que la “deuxième vague des manifestations risque d’être plus dévastatrice”.

0
69

Le Grand Serigne de Dakar, Pape Ibrahima Diagne monte au front. Il martèle dans les colonnes du journal “Le Quotidien” qu’aucune destruction de biens lors d’une manifestation ne sera tolérée par la Collectivité Léboue sur le sol dakarois.

Sans le citer nommément, il a répondu à Ousmane Sonko qui a déclaré que la “deuxième vague des manifestations risque d’être plus dévastatrice”.

“J’ai vu des politiciens après les évènements faire le tour des rédactions. Personne d’entre eux n’a condamné la violence qui s’est passée. Au contraire, ils parlent de deuxième vague, mais on les attendra ici”, prévient-il. L’avertissement sonne ferme !

Le Grand Serigne s’exprimait en marge de la restitution des conclusions des consultations sectorielles tenues dans les 12 Penc de Dakar (Ngor, Ouakam, Yoff, Bambilor, KËr Moussa, Yène-Diander, Yène-Dialaw, Mbao, Thiaroye, Cambérène, Niague, Bargny, Rufisque, Ndayane).