Communiqué du ministre de l’Intérieur : « La panique a commencé à s’installer dans le camp du pouvoir »

0
155

La réponse salée des alliés d’Ousmane SONKO ne s’est pas faite attendre après le communiqué du ministre de l’Intérieur.

Dans un communiqué conjoint,  Mohamet SALL du  MRDS, Dialo DIOP du RND et Madieye MBODJ de Yoonu Askan Wi chargent le régime de Macky SALL. Pour eux, « en brandissant les dispositions des articles 3 et 4 de la loi 81-17 du 6 mai 1981 relative aux partis politiques, modifiée, le ministre de l’Intérieur du président  SALL inaugure bien mal son magistère et l’année 2021 qui commence ».

A en croire ces alliés de PASTEF à la dernière présidentielle, la mouvance présidentielle a pris peur face à une telle réactivité des populations. De ce fait, indiquent-ils, leur seule échappatoire est de faire gratuitement des menaces. « La panique a commencé à s’installer dans le camp du pouvoir au point de lui faire perdre sa lucidité : il appartient alors au peuple dans ses différents compartiments, de mieux s’organiser et de se mobiliser fortement encore sur tous les terrains du combat démocratique pour débarrasser notre pays du virus des autocrates prédateurs qui le font sombrer chaque jour davantage dans les affres de la maladie, de l’alphabétisme de la corruption, de la pauvreté, du chômage, de l’émigration clandestine, de la perte des valeurs et de la dislocation des familles», dénoncent-ils.

Selon le MRDS, le RND et Yoonu Askan Wi, les Sénégalais « n’avaient plus entendu les autorités agiter le spectre de la dissolution des partis politiques, tirant ainsi de plusieurs dizaines d’années en arrière la construction de la démocratie dans notre pays ».